Elle a longtemps été considérée comme un porte-bonheur et présente dans les trésors des Cours européennes. Cette belle réputation fut un temps brisée par l’influence d’un roman du XIXe siècle écrit par l’Ecossais Walter Scott, dans lequel une princesse est accusée d’être démoniaque. Elle porte une opale sur le front et, au contact de l’eau bénite, la gemme perd toutes ses couleurs et la princesse est prise de douleurs… avant de disparaître, ne laissant derrière elle qu’une poignée de cendres.

 

Les Grecs considéraient que l’opale était porteuse d’espoir et symbole de pureté. Elle avait la réputation d’accroître la clairvoyance, de rendre plus faciles la méditation et la réflexion, d’améliorer l’intuition.
Aujourd’hui en lithothérapie, on continue d’attribuer ces vertus à l’opale. Elle calme et apaise, favorise l’amour et la tendresse, améliore la vie sentimentale des gémeaux et des verseaux. Elle ouvre l’esprit à la vie spirituelle et redonne de la vitalité aux personnes fatiguées.

 

L’opale est la pierre de naissance des personnes nées en octobre. On l’associe à plusieurs signes astrologiques : verseau, gémeaux, poissons, cancer, vierge… en astrologie chinoise, c’est la pierre du Serpent : elle a des profondeurs mystérieuses, donne de l’endurance et du courage, et rend… invisible.

Anniversaires de mariage

Les noces d’opale désignent le 21e anniversaire de mariage.